#Interview de Béatrice Scarfogliero

c88956f0c2b941a23ccdd0809a9fe44a

Il y a quelques jours j’ai eu l’occasion de rencontrer une femme passionnante et passionnée par ce qu’elle entreprend. L’une de ses troupes « Les Vies l’Art » a été retenue pour présenter « Les Tourbillons d’Anne Frank » dans le cadre du Mois Extraordinaire du handicap organisé par la Mairie de Paris.

« Aujourd’hui je n’imagine pas le théâtre autrement ».

Béatrice Scarfogliero a un parcours atypique qui associe technniques de travail avec personnes handicapées intellectuelles et travail théâtral. Elle travaille depuis plus de 12 ans en tant que metteur en scène. La spécificité de son travail réside dans l’association de talents « de comédiens dits handicapés intellectuels et , et des comédiens comme vous et moi » dit-elle avant d’ajouter « aujourd’hui je n’imagine pas le théâtre autrement ».

Un atelier de théâtre avec des enfants en classe CLIS (Classe pour l’Inclusion Scolaire) alors qu’elle était jeune comédienne au sein de la compagnie Albert Simond au théâtre du Rond-Point à Valréas ; a été un véritable déclic : « Je ne connaissais absolument rien au handicap à cette époque, et au lieu de percevoir ce travail comme une contrainte ou une difficulté ; j’ai découvert que leur différence était une source de plus grande créativité. »

les oiseaux r arts 4

L’association « Les oiseaux r’Arts » a été créée pour donner l’opportunité à des personnes handicapées intellectuelles de s’épanouir par des activités théâtrales et de conte. L’association est née de la rencontre entre Jean Lorne, ancien dirigeant de l’ADAPEI de la Drôme et de Béatrice Scarfogliero. « Il connaissait déjà mon travail, et il a senti la nécessité de fonder quelque chose pour pouvoir en faire profiter un plus grand nombre. ». Aujourd’hui l’association propose 7 ateliers théâtre. Trois troupes ont présenté leur travail dans le cadre du Festival d’Avignon, la journée internationale du handicap à Lyon .

“En tant que metteur en scène, de part leur différence j’ai pu acquérir une plus grande créativité.”

L’association « Les oiseaux r’Arts » dont Béatrice Scarfogliero est Directrice Artistique, développe des créations théâtrales pour trois troupes : « Les Maux Dits », « Les Claques Portes »  et « Les Vies l’Arts » qui présenteront leur première pièce de théâtre « Les Tourbillons d’Anne Frank » dans le cadre du « Mois Extraordinaire du Handicap » de la Mairie de Paris.

Affiche-Les-Tourbillons-d-Anne-Frank-Paris

“Concernant le choix du sujet il a été fait par les comédiens eux-mêmes.”

Le travail de création est un travail de co-création : plus que d’imposer une thématique, des textes aux comédiens, Béatrice Scarfogliero part de leurs aspirations, de leurs idées qu’elle met en musique tel un chef d’orchestre.  

 « Il y à peine un an, je les questionnais sur les sujets qu’ils aimeraient jouer. Le thème de la différence est ressorti, cependant je n’avais pas envie de travailler « une fois de plus » dessus. En effet, la différence est un sujet traité de facto avec eux. A ce moment là, une main se lève.  Julia Duval propose le « Journal d’Anne Frank » qu’elle avait lu et dont elle avait parfaitement compris l’histoire tragique de cette petite fille tuée par les SS parce qu’elle était juive. Cela a très vite provoqué une discussion au sein de la troupe : à ma surprise, ils se sont renseignés sur le sujet, ont acheté des livres sur la deuxième guerre mondiale, sur Hitler. Nous nous sommes mis a regarder des films, des  reportages et des documentaires sur le sujet pendant  les temps de répétition, et c’est à moment que certains personnages se sont dessinés, évidement Hitler, joué par Mathieu Batondor. »

“Les scènes sont fortement symboliques, elles parlent d’elles-mêmes : il n’y a donc aucun mot.”

 « Les tourbillons d’Anne Frank » est une création librement inspirée du journal d’Anne Frank. La pièce décrit tout ce qui se passe tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de cet appartement : des tourbillons de violence qui pouvaient passer au travers des murs, la naissance de sentiments amoureux, le rapport parents, adolescents … c’est de cette complexité qu’est née le nom de la pièce. « Ce sujet n’est pas seulement porté par moi, les comédiens savent l’expliquer, et certains ont même découvert qu’en 39-45 ils ont aussi été des victimes. Qu’un jeune trisomique incarne Hitler me plait énormément. » En ce sens, ce spectacle s’adresse à tout le monde : « nous ne faisons pas du théâtre ‘pour personnes handicapées’, c’est ce qui leur plait ainsi qu’à leurs proches ».

« J’éprouve un très grand plaisir de travailler avec cette troupe, non seulement par le fait de  jouer avec eux mais aussi et surtout de les voir se révéler. »

Les-oiseaux_rarts_troupe-de-Valensole_le-journal-d_A-P1090488r-1024x728

Les-oiseaux_rarts_troupe-de-Valensole_le-journal-d_A-P1090490r-1024x728

Les-oiseaux_rarts_troupe-de-Valensole_le-journal-d_A-P1090491r-1024x728

Crédits photos http://www.lesoiseauxrarts.fr/

 

6 raisons d’aller voir cette pièce de théâtre

1.      Aller au-delà des idées reçues

2.      Accueillir la différence, qui au fond n’en est pas une

3.      Découvrir des comédiens extraordinaires

4.      S’émerveiller devant la magie du théâtre

5.      S’ouvrir à une nouvelle forme de théâtre

6.      Les soutenir en achetant une place (les fonds seront reversés à l’association pour développer de nouveaux spectacles)

 

 

☞FacebookInstagram RebeccaInstagram AndréaTwitter RebeccaTwitter AndréaTwitter Blog 	 	 
Tumblr	 	 
Pinterest Andréa ☞Pinterest RebeccaHellocoton Page ☞Bloglovin
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

Laisser un commentaire