After all no regrets #1

hublot

25 conseils – InterRail trip – Europe du Sud

* Crédit photo tout particulier ( aller directement à la fin de l’article pour connaître l’artiste)

Notre voyage interRail a pris fin, si on pesait le pour et le contre ce serait forcément à refaire !!  Dans toutes les petites galères qu’on a eues, voici les conseils que l’on peut en tirer :

• First, vous avez un train à prendre à Irun pour passer la frontière et que vous avez un battement de quelques heures, ne vous arrêtez pas à Hendayes ne perdez pas votre temps, mais allez directement à Irun un petit parfum folko/fiesta d’espagnol se ressent déjà.

• Ne pas céder aux tentations culinaires pas chères ok mais TROP FAT  que l’on trouve à Porto… sous peine de repartir un jour plus tôt tellement que votre estomac n’en peut plus…

• Conseil qui induit donc : vérifier les dates de départ et d’arrivée de chacune de vos réservations… (private joke avec Reby)

• Ne pas se laisser décevoir par les avenues principales de Madrid et persévérer, toujours persévérer pour au final découvrir une ville magnifique… demandez conseils à des locaux serait parfait… oubliez l’office de tourisme de la gare ATOCHA.

• Avoir accès à Google earth ou Google street view pour visualiser où se trouve l’hôtel caché dans une résidence  que vous avez réservé, allez hop petit lien par ici : mais n’empêche que c’était génial une fois dedans.

• Ne pas visiter Madrid lors de sa journée la plus chaude de l’année, soit 44°C sous peine de boire des litres et des litres d’eau…

• La nuit ne pas aller dans les quartier de Puerta del Sol, Gran Vía  à Madrid si vous n’aimez pas les beuveries dans des pseudos boites bars (chaîne Pénélope, etc. beurk)

• Préférez aller dans les quartier de las Huertas ou encore Salamanca  et s’arrêter dans une charmante pizzeria ouvert 24/24 pour y passer la nuit.

• Eviter de changer toutes vos réservations une peu au dernier moment comme nous, les remboursements ne s’effectuent que dans votre pays.

• Dormez à la belle étoile sur les ferries et si vous passez par Santorin dormez sur le toit de la Oia Youth hostel… divin

• Faire de gros caprices auprès des contrôleurs de train (Barcelone-Milan) lorsque la nuit  tombe et que vous voulez  à tout prix dormir avec votre amie.. Et oui les caprices ça marche, on bouge et on replace les gens ailleurs mais nous, nous on reste ensemble. PAS CHIANTE DU TOUT LES MEUFS.

• Feintez le faites d’être malade et d’avoir besoin d’une bouteille d’eau tout se suite sur le champs dans le train car sachez que pour un Milan-Bari soit environ 8h de train, si vous n’avez pas de monnaie  et bien il ne prenne pas la carte bleue.. l’eau des toilettes n’étant évidemment pas potable.

• N’accepter pas dans les auberges de partager votre chambre avec n’importe qui, surtout pas dans une chambre troglodyte, sans fenêtre avec une femme qui vous crache sa fumée de clope dans la tête alors que WTF il n’y a pas de fenêtre !

• Ne pas parler avec les vilaines filles des guichet fast ferries à Bari alors que votre bateau est encore là et qu’il vous reste encore du temps pour acheter rapidos un billet et vous faufilez dans le bateau.. mais non ne parlez pas avec elle vous valez beaucoup mieux que ça ;)

• Ne jamais se lier d’amitié avec une grosse dame louche qui travaille dans la contrefaçon, souvenez-vous de Gertrude.

• Ne pas chercher à faire sourire le personnel grec…. Peine perdue on a essayé…

• Ne pas prendre de billet aller simple pour les îles des Cyclades en pleine saison càd mis août et imaginer que vous pourrez repartir comme ça le jour que vous souhaitez… complet, blindé n’y songez même pas aucun bateau ne voudra de vos fesses..

• Ne pas louer de scooter ou de quad auprès de gros voleurs/kind of mafia sur l’île de Santorin, Odisey à Firo Stefani, (j’en ai pas fini avec eux, je vous en reparle après si vous suivez toujours)

• Ne pas avoir d’accident de quad sur l’île, et ne pas continuer de vouloir passer une bonne journée après ça.. sous peine de perdre tous vos papiers, passeport, carte bleue, portefeuille.. la totale quoi

• Ne pas vouloir changer à la mano l’heure de son blackberry, il changera lui-même le fuseau horaire.. le lendemain, ou le surlendemain :)

• Achetez des vitamines pour tenir après un périple où il vous faut 3 jours (bateau + train) pour aller d’un point à un autre.

• Continuez de prendre vos vitamines tout le long de votre voyage sinon vous risquez de dormir quasi 10 jours de suite…

• Si vous êtes français ne chercher pas nos cafés en Italie du Sud ils ne connaissent pas la douceur des nôtres pfffff.

• Toujours en Italie du sud, ne vous jetez pas sur le premier plat pensant que c’est le plat de résistance car il est gros, il est beau et que ce sont des pâtes bien chaudes.. vous n’allez pas tenir face aux autres plats qui arriveront (antipasto, primo, secondo…. c’est à ni rien comprendre) !!

• Autre tips, si comme nous vous bloguez, ne comptez même pas sur la wifi des bars/hôtels, bateaux… débit trop bas…

Concernant l’histoire avec le loueur de Quad voleur comme pas possible, et bien sachez qu’il a réussi à me prélever une somme faramineuse. Vous vous demandez comment c’est possible, et bien j’avais tout simplement laissé l’empreinte de ma carte bleue comme « caution », oui oui je vous entends de là : ANDREA = TROP NAIVE ! Bon allez sans rancœur, les erreurs font grandir !
Enjoy ce son que j’ai découvert il n’y a pas longtemps grâce à une amie !

Let’s start pour une série de photos plus sublimissimes les unes que les autres de Porto ! Et rdv tout en bas de l’article pour savoir qui se cache de l’autre côté de l’objectif.

Allez je suis sûre que vous mourrez d’envie de savoir qui est CE photographe et pourquoi ai-je choisi CETTE série de photos sur CETTE ville en particulier…  Et bien sachez que la deuxième partie de l’article qui arrive est consacrée à Porto.. et oui j’ai décidé de vous reparler de ma ville de cœur car j’ai oublié quelques points dès plus important… alors je vais me rattraper…

Toutes ces magnifiques photos ont été prises par un ami Robert, talentueux à n’en plus finir, je suis complètement fan, Rebecca aussi d’ailleurs.. on est gaga de ses photos, on ne cesse de lui dire et on espère vraiment faire des collabs avec lui bientôt dans nos prochains articles ! Vous l’aurez compris  j’A-DO-RE ce qu’il fait alors n’hésitez pas à aller le follow sur InstagramGoogle+ et pour finir voici le lien vers son site.

bisou, bisou

Instagram Andréa // Twitter Rebecca // Twitter Andréa // Twitter Blog // Hellocoton Page // My Bloglovin

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

  • Répondre 07 nov 2012

    Magali

    X3 j’ai gagné ! et chapeau le photographe ce sont de très belles images.

  • [...] d’artistes basés à Porto (ma ville de coeur hein vous le savez bien, si vous le saviez pas cliquez là ou ici aussi), Vitor Bastos, Ines Gama et l’incontournable photographe Luisa Cativo. Je fais [...]

  • Répondre 26 juin 2013

    Léna

    Très sympa ces tips ! :)

Laisser un commentaire